Sonerion est la fédération des sonneurs. Autrefois appelée Bodadeg Ar Sonerion, elle fédère (ou regroupe) les bagadoù de Bretagne et d’ailleurs mais aussi les couples de sonneurs et les sonneurs individuels.  Les musiciens de musique bretonne sont appelés depuis toujours “Sonneurs”.

Les actions de Bodadeg ar Sonerion :

  • rayonnement de la musique bretonne
  • formation musicale et culturelle des sonneurs

La structure de la Fédération

Une fédération nationale : Sonerion

  • 5 fédérations départementales : 
    • Sonerion Aodou an Arvor – Côtes d’Armor – 22
    • Sonerion Penn ar Bed  – Finistère – 29
    • Sonerion Bro Roazhon – Ile et Vilaine – 35
    • Sonerion Bro Naoned – Loire Atlantique – 44
    • Sonerion Bro Gwened – Morbihan – 56
  • une fédération regroupant les associations hors Bretagne. 
    • Sonerion Divroët

Chaque fédération est une association loi 1901 distincte.

Chacune dispose d’un comité directeur composé de membres élus par l’assemblée générale tous bénévoles. 

Nos 6 structures emploient plus de 50 personnes, réparties sur :

  • Un service administratif 
  • Un corps enseignant formé d’une cinquantaine de professionnels spécialisés en musique bretonne.

Eléments historiques

Bodadeg Ar Sonerion a été créée en 1943, mais n’a pu déposer ses statuts  qu’en 1946, à Rennes, lorsque l’interdiction de créer des associations durant la guerre fut levée. 

La structure initiale de Bodadeg Ar Sonerion avait été imaginée en Kevrenn, regroupement local de sonneurs, danseurs et autres acteurs culturels puis les bagadoù sont apparus en 1948. Il pouvait y avoir plusieurs bagadoù au sein d’une kevrenn. 

Dès la première année 100 adhésions individuelles étaient déjà recensées, depuis les adhésions sont regroupées par bagad. Plus de 120 bagad sont adhérents aujourd’hui.

Les fédérations départementales ont été créées en 1964 pour faciliter les actions de formation et les relations avec les institutions locales.

En 2014 Bodadeg Ar Sonerion crée la marque “SONERION” pour simplifier sa communication.