Dès la naissance de Bodadeg Ar Sonerion (renommée Sonerion en 2014), la motivation a été la transmission d’un savoir, musical et culturel, de génération en génération.

Aujourd’hui, des milliers de sonneurs de bagad œuvrent pour animer leur territoire et représenter la Bretagne. A travers eux, Sonerion s’emploie à former chaque année de nouveaux musiciens aux instruments joués en bagad : bombarde, cornemuse écossaise et caisse claire écossaise. Le fruit de ce travail permet d’offrir au public toutes sortes d’évènements : défilés, concours, concerts, festoù-noz, festoù-deiz et autres prestations de sonneurs sur le sol breton ou ailleurs.

Formation bénévole

Pour assurer cette formation, Sonerion a, dès le début de son existence, mis en place des stages d’été où la formation était menée par des bénévoles, qui ensuite sont devenus animateurs au sein de leur propre groupe. Pour accompagner cet enseignement, la fédération a édité ses premiers recueils et supports pédagogiques adaptés au répertoire et aux instruments : “Sonit’ ta Sonerion”, “Waraok, Kit !”, “Skol ar Vombard”, “Skol Taboulin”, “Traité élémentaire de cornemuse” … puis différentes méthodes instrumentales plus actuelles.

Skol Muzik

Grâce à la reconnaissance qu’elle a suscitée et qui s’est traduit par l’aide et le soutien des départements bretons et de la région Bretagne, Sonerion embauche depuis les années 1980 des formateurs professionnels spécialisés, eux-mêmes issus de la formation en bagad.

A ce jour, des milliers de musiciens traditionnels bretons, dont certains ont évolué vers d’autres horizons musicaux, ont été formés au sein de la structure mise en place par Sonerion.

Non seulement le patrimoine culturel a pu survivre, mais il s’est encore enrichi de nouveaux types d’expressions musicales, dont la musique de bagad devenue un marqueur emblématique de la Bretagne.

Skol Muzik Sonerion est aujourd’hui une structure répartie sur 5 fédérations départementales et la fédération “Sonerion Divroët”, fonctionnant durant toute l’année scolaire, avec un emploi du temps hebdomadaire. En appui à la formation bénévole, une cinquantaine de professeurs, formateurs en bombarde, cornemuse et caisse claire écossaise assurent la formation initiale des jeunes sonneurs en se déplaçant au-devant des élèves dans leur propre bagad.      

Ce cadre collectif, amène rapidement à la pratique en groupe et aux représentations en public.

Sans être une action de formation régulière, la formation à la musique en couple de sonneurs est encadrée par Sonerion sous forme de stages ponctuels, en collaboration avec le Comité des Sonneurs de Gourin et certains départements de musique traditionnelle en conservatoires.

Rencontres musicales régulières

Afin de conforter les jeunes musiciens dans leur progression, de leur permettre de se connaître entre eux et de donner à leur entourage l’occasion d’apprécier leur travail, les fédérations départementales de Sonerion, ainsi que certains bagadoù, organisent de façon régulière des rencontres musicales et des concours, dont certains sous forme de championnats. Ceux-ci peuvent-être des concours de bagadoù ou de petits ensembles… de pupitres… de solistes… de couples … par catégories de niveaux ou catégories d’âges. Certaines de ces épreuves sont ouvertes aux débutants dès leur première année de formation, la participation régulière à ces rendez-vous est très stimulante, tant pour la progression musicale que pour l’affirmation de soi-même. C’est là que les jeunes peuvent recevoir les conseils des juges et des musiciens confirmés.

Nos collaborations spécialisées

Ministère de la défense

Depuis 1952, les sonneurs appelés sous les drapeaux, et aujourd’hui les engagés volontaires, bénéficient de la formation Sonerion au sein du Bagad de Lann Bihoué. Ce groupe emblématique permet de mettre en lumière et de faire rayonner la qualité de la formation dispensée par Sonerion au niveau international.

Conservatoires

Au-delà de la formation interne en milieu Bagad, Sonerion et ses fédérations départementales ont mis en place des agréments avec des conservatoires municipaux ou départementaux, dans leurs classes de musique traditionnelle, pour des formations individualisées menant à des cursus supérieurs, préparant les élèves aux mêmes formations diplômantes que dans les autres filières.

Education nationale

Sonerion est aussi présente en milieu scolaire, proposant des activités facultatives à l’école et au collège, pour permettre aux élèves de prendre contact avec les pratiques musicales et peut-être de découvrir une passion lors de ces initiations.