Comme vous tous, Sonerion a eu connaissance, la semaine dernière par voie de presse, des agissements effroyables de Nicolas GONIDEC.

Sonerion s’allouait les services de Nicolas GONIDEC, par l’intermédiaire de sa société, 2 fois par an dans le cadre du soutien technique à la captation de chaque manche de 1ère catégorie pour le championnat annuel des bagadoù.

Tout d’abord très choquée par ces révélations, la fédération Sonerion exprime tout son soutien aux victimes directes et indirectes de cette tragédie. Il semblerait que plusieurs femmes, prises pour cibles, soient issues de la grande famille des bagadoù et nous le déplorons. Nous avons également une pensée pour les collaborateurs de l’entreprise impactés par cette affaire dans leur quotidien professionnel indépendamment de leur intégrité et de leurs compétences.

De plus, en solidarité des victimes et pour prémunir les sonneuses d’autres agissements de ce type, Sonerion a, depuis le mercredi 13 octobre 2021, signifié qu’elle cessait dès à présent tout contact avec Nicolas GONIDEC et qu’elle ne travaillerait plus avec sa société.